Qui es-tu Virginie Legrand?

 

Je suis une quarantenaire épicurienne, passionnée de gastronomie depuis 15 ans avec une furieuse addiction pour les défis, ce qui m’a permis de passer de professeure de lettre (depuis 18 ans) à cheffe à domicile (depuis maintenant 7 ans) sans franchir les portes des grandes maisons étoilées, ni des écoles de cuisine.

 

 

Un parcours atypique mais tout aussi enrichissant qui me permet de proposer une cuisine décomplexée, gourmande et à la portée de tous ceux qui aiment cuisiner et se régaler à domicile.

Aujourd’hui je concrétise un nouveau défi, ou plutôt un rêve, avec ce livre de recettes, chaleureux, convivial, drôle et décalé qui me permet d’exprimer et transmettre un peu plus ma passion pour la cuisine.

Mon histoire : un parcours atypique

 

Quand j’étais petite, je voulais être bibliothécaire. Passionnée de livres, élève relativement appliquée, j’ai toujours été dans le sillon de l’école sans trop de turbulences. A la fin de mon parcours de lycéenne, je me suis orientée vers un cursus de germanistique afin de devenir professeur d’allemand. Puis je me suis préparée à enseigner les lettres, nourrie de lectures et adepte de l’écriture personnelle. Ainsi, j’ai passé 12 ans au service d’une éducation bienveillante et rigoureuse, dans la transmission permanente de savoir-faire et de savoir-être. Cette première vie fut passionnante.

 

Avant de me lancer dans l’entrepreneuriat culinaire, la cuisine n’était qu’un loisir : mijoter des bons petits plats était mon activité consacrée aux week-end, aux vacances et aux fêtes de famille. Et puis, une opportunité professionnelle avortée fin 2013 m’a menée à la croisée des chemins, me confrontant brutalement au dilemme : dois-je poursuivre dans l’éducation ou est-ce l’occasion pour moi de changer de voie ?

Cette décision subie m’a donné l’occasion de créer et de transformer ce loisir en profession.

Une fois la trajectoire enclenchée, une fois l’entreprise immatriculée fin 2013, il me fallait avoir confiance en mon expertise car la gastronomie est un métier codifié, académique et institutionnel. Je n’ai pas voulu consacrer une année pour une formation, mon impatience était en ébullition, je voulais exercer le métier de cuisinier à domicile au plus vite, ce métier que j’avais mis tant de temps à me représenter.

Aujourd’hui, 7 ans après, je ne regrette absolument pas d’avoir modifié mon identité professionnelle car je suis pleinement alignée avec mes aspirations humaines.

Être un chef privé dans votre maison, c’est l’occasion de cuisiner nécessairement du « fait maison ».